Entradas

Mostrando entradas de enero, 2016
Termino mi selección de citas de “El Tiempo Recuperado” de Proust con sus reflexiones sobre, precisamente, el Tiempo.
L’être qui était rené en moi... cet être-là ne se nourrit que de l'essence des choses, en elles seulement il trouve sa subsistance, ses délices. Il languit dans l’observation du présent où les sens ne peuvent la lui apporter, dans la considération d’un passé que l’intelligence lui dessèche, dans l’attente d’un avenir que la volonté construit avec des fragments du présent et du passé auxquels elle retire encore de leur réalité, ne conservant d’eux que ce qui convient à la fin utilitaire, étroitement humaine, qu’elle leur assigne. Mais qu’un bruit déjà entendu, qu’une odeur respirée jadis, le soient de nouveau, à la fois dans le présent et dans le passé, réels sans être actuels, idéaux sans être abstraits, aussitôt l’essence permanente et habituellement cachée des choses se trouve libérée et notre vrai moi qui, parfois depuis longtemps, semblait mort, mais ne l’était …
Para culminar los apuntes sobre "El Hereje de Soana"Después de otros encuentros sin contacto, la joven viene a buscarlo al pueblo, él la protege de la enfurecida multitud que quiere matarla, porque la consideran un engendro demoníaco, y sale de noche a llevarla a su lejana vivienda en las montañas, pero el romántico entorno solitario acrecienta en él esos impulsos que lo sobrepasan y también alimenta en ella unas ansias que finalmente los llevan a buscar cobijo en una abandonada ramada donde se tienden sobre un lecho de hojas...
...sie ohnmächtig vor den Toren des Gartens Eden lag, wie der siebenköpfige Drache, das siebenköpfige Tier, das aus dem Meer gestiegen ist...  ...Nie hatte Francesco, nie hatte der Priester ein solches Nahesein bei Gott, ein solches Geborgensein in ihm, ein solches Vergessen der eignen Persönlichkeit gefühlt, und im Rauschen des Bergbachs schienen allmählich die Berge melodisch zu dröhnen, die Feldzacken zu orgeln, die Sterne mit Myriaden goldner Harf…