Entradas

Mostrando entradas de agosto, 2016
Más de "...las muchachas en flor" (Proust)Il est difficile, en effet, à chacun de nous de calculer exactement à quelle échelle ses paroles ou ses mouvements apparaissent à autrui; par peur de nous exagérer notre importance et en grandissant dans des proportions énormes le champ sur lequel sont obligés de s’étendre les souvenirs des autres au cours de leur vie, nous nous imaginons que les parties accessoires de notre discours, de nos attitudes, pénètrent à peine dans la conscience, à plus forte raison ne demeurent pas dans la mémoire de ceux avec qui nous causons.En efecto, es difícil para cada quien calcular exactamente en que perspectiva ven los demás sus palabras o sus movimientos; por temor a exagerar nuestra importancia y aumentando a proporciones enormes el campo en que deben situarse los recuerdos de los otros en el curso de sus vidas, imaginamos que los componentes accesorios de nuestro discurso, de nuestras actitudes, apenas sí penetran en la conciencia y con mayor …
A LA SOMBRA DE LAS MUCHACHAS EN FLORVuelvo a Marcel Proust: Ahora el segundo libro de su obra "En busca del Tiempo Perdido" denominado "A la sombra de las muchachas en flor" (À l'ombre de jeunes filles en fleurs).Las citas van sin clasificar, casi en el mismo orden en que aparecen en el libro.


…en parlant de mes goûts qui ne changeraient plus, de ce qui était destiné a rendre mon existence heureuse, il insinuait en moi deux terribles soupçons. Le premier c’était que (alors que chaque jour je me considérais comme sur le seuil de ma vie encore intacte et qui ne débuterait que le lendemain matin) mon existence était déjà commencée, bien plus, que ce qui allait en suivre ne serait pas très différent de ce qui avait précédé. Le second soupçon, qui n’était à vrai dire qu’une autre forme du premier, c’est que je n’étais pas situé en dehors du Temps, mais soumis à ses lois, tout comme ces personnages de romane qui, à cause de cela, me jetaient dans une telle tristesse q…